LE NOMBRE ZERO

Quelques extraits de mon Traité d’Arithmologie qui sera aussi illustré sous forme de roman afin de le rendre plus accessible aux non-initiés

LE NOMBRE ZERO (0) : LES POTENTIALITES ETERNELLES.

Ignoré par les Romains mais inventé probablement par les Babyloniens.

Redécouvert par les astronomes Grecs et successivement par les Chinois et les Mayas.

Son utilisation actuelle peut être mise en relation avec les nombres nagari (Inde au cinquième siècle de notre ère).

Les philosophes, ulémas et mathématiciens musulmans contribuèrent à sa transmission en Europe au septième siècle de notre ère.

Symbole du vide, du Tout non manifesté

Graphisme : le cercle, le soleil (énergie physique ou psychique). Le cercle, symbole de la providence divine générale et universelle ( tous les points de la circonférence sont à la même distance du centre...les impies et les initiés profitent des mêmes bienfaits de la nature) . Ce cercle qui évoque aussi les séphirots de la cabbale, ces principes et forces organisées qui régissent la création et la direction des mondes selon un plan divin.

Le « Tout ou rien », le serpent qui se mord la queue : le commencement et la fin réunis.

«  Il symbolise le nombre qui, sans valeur par lui-même, mais uniquement par sa position, confère à d’autres nombres de la valeur ; le zéro multipliant par 10 les nombres placés à sa gauche. Il rejoint aussi la signification initiatique du Fou ou du Mat des tarots (nombre 22), seule lame des arcanes majeurs qui n’est pas toujours numérotée, mais, qui peut valoriser les autres ou les annuler suivant sa position » (Dictionnaire des symboles)

Vidéo : Le Zéro

Vidéo : Le monde est-il mathématiques 

Vidéo :     L'homme ressemble à un cercle